Ça bla l’faire

201408261

Je sais, vraiment,
le titre est consternant
mais je ne me soigne pas
et le mois prochain, je reviendra.

Commentaire et photo : Victor Larue

Sinar F2, 150mm, Provia 4×5, Epson 4990

Publicités

Préparons la table

Nous voici le vingt août, le mois s’étire. Honnêtement, le temps est un peu pourri, ce doit être pour cela que le sable est resté un peu discret. Pourtant comme on en trouve partout y compris dans les villes, on était pas obligé d’aller le chercher au soleil. Si vous avez des regrets, une lueur de génie et l’idée de dernière minute, vous pouvez encore envoyer vos photos

C’est maintenant le moment de se préparer à passer à la table. vos photos sont prêtes? envoyez les dès maintenant. Vous séchez un peu sur le sujet? quand même les tables, on se prend les pieds dedans sans le voir venir. C’est pas difficile de griller un film sur le sujet.

Septembre 2015 sera le mois du mot « lait » on devrait pas mourir de faim mais on peut aussi le décliner autrement. A vous de nous étonner.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet de septembre 2014 : table
octobre 2014 : gare
novembre 2014 : automne
décembre 2014 : feuille
janvier 2015 : chapelle
février 2015 : éclairage
mars 2015 : pluie
avril 2015 : livre
mai 2015 : vélo
juin 2015 : outil
juillet 2015 : vide
août 2015 : rail
septembre 2015 : lait

Bonnes photos

Joal

201407241

Pour faire une route sur du sable mou au Sénégal, c’est simple on remblaie avec des coquillages et on délimite avec des bouteilles plantées dans le sable. On y roule comme sur du macadam.
Joal – Sénégal hiver 2013

Commentaires et photo : Yves Viricel

Mamiya 6MF 50mm – Ilford FP4+ et ID11 solution
Scan epson 4990, contraste repris sur photoshop

S.A.B.L.E. : Scène Automobile Burlesque Littéralement Epique

201407131

Extrait de « Le marchand de sable » de Robert Sabatier

Toute la misère des hommes est à vaincre et c’est là seulement que réside la vérité. A toute la désespérance du monde, je
réponds par une salve de clarté….La clarté bientôt inonda la pièce; de nouveau, les reliures jetèrent des flammes.
L’homme vieillissant se sentit plus jeune que jamais; il laissait à la nuit ses souvenirs; il fallait vivre maintenant; vivre, c’était là le mot de la fin,
accomplir des gestes héréditaires, aller jusqu’à l’extrême, s’assumer.

Sans nul doutes, ce type est à lire ou à relire!

Commentaire et photo : Franville

Mamiya Press, Acros 100, xtol 1+1, tirage sur papier Foma 312 multigrade mat

Août, sablons nos idées

Nous voila en août, la bagnole c’est fini, retour au garage. 14 participations, c’est un peu juste sur un sujet qui semblait intéressant peut-être que le mot voiture aurait été plus porteur?

Comme d’habitude, chacun est remercié de sa participation. Un petit regret, quelques fidèles ont dû être en panne d’inspiration mais ce n’est rien, on peut venir une fois, de temps en temps, revenir, un auberge espagnole on vous dit.

Maintenant, nous sommes dans le sable jusqu’au cou mais pas question d’en sortir, on va s’y complaire tout un mois, du sable de vacances, du sable pour travailleurs et même pourquoi pas, du sable extraterrestre, à vous de nous surprendre.

Le mois part doucement, comme beaucoup bougent sûrement pas mal en cette période, merci à ceux qui pensent participer d’envoyer leur photo dès qu’ils le peuvent.

Première photo demain.

Bonnes photos

Victor

Mettons nous la tête dans sable

Pas comme les autruches hein!

Juste un moment, le temps d’une photo et en essayant de prendre de la hauteur. Le mot « sable » me parait bien à sa place au mois d’août. Certains de nous vont en profiter pour aller se mettre les pieds dedans au bord de la mer mais aussi peut être lors un trek dans le désert. D’autres vont rester en ville, la ville regorge de sable caché ou non. Tout ça pour dire que du sable, il y en a partout même dans les engrenages.

Essayez d’envoyer vos photos assez tôt, le mois d’août risque d’être plutôt calme si on se réfère à l’année dernière

Pour le mois de la bagnole, il n’est pas fini, il en manque encore une ou deux, je suis sur qu’il y a des retardataires qui se tâtent pour pousser leur bagnole jusqu’au bord de la route.

Août 2015 sera le mois du mot « rail ». Avec un rail, une peu faire une ligne, de chemin de fer bien sur, mais aussi plein d’autres choses. Je ne me fais pas de soucis, vous trouverez.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet août 2014 : sable
septembre 2014 : table
octobre 2014 : gare
novembre 2014 : automne
décembre 2014 : feuille
janvier 2015 : chapelle
février 2015 : éclairage
mars 2015 : pluie
avril 2015 : livre
mai 2015 : vélo
juin 2015 : outil
juillet 2015 : vide
août 2015 : rail

Bonnes photos

Victor