Octobre, toilette ou toilettes

Nous voici en octobre, en forme pour attaquer le mot « toilette » au singulier, au pluriel, comme vous voulez. Il y a de quoi faire des propositions très diverses, de la salle de bain à la tenue de soirée en passant par le nettoyage de sa chambre préférée sans oublier la première qui vient à l’esprit quand il est un peu orienté. Bon, il y a sûrement des suggestions que j’oublie ou ne soupçonne pas. A vous de nous faire découvrir votre déclinaison du mot.

Je rappelle pour ceux qui passent juste jeter un œil que la porte du lieu est ouverte sur le monde et chacun peut venir avec sa photo du moment que c’est d’origine film et de format 120 minimum. Il n’y a pas de formalités juste déposer son sujet sur la messagerie du lieu.

Le mois de septembre n’a pas fait l’objet d’une grande activité. c’est dommage et c’est curieux. Le sujet paraissait digne d’intérêt et le mois précédent plutôt bien suivi mais c’est comme cela. Les participants sont ici remerciés et comme d’habitude, les visiteurs aussi.

Première photo lundi mais le mois démarre lentement aussi, vos photos sont les bienvenues.

C’est le début de l’automne, de belles couleurs en perspective, bonnes balades photographiques.

Publicités

Dix jours avant de profiter des chi…

Euh… enfin, avant de disserter en image sur le mot toilette.

Bon vous aurez compris que bien que le mot du mois prochain soit comme toujours au singulier, à titre personnel, j’avais comme une arrière pensée mais vous, vous faites comme vous l’entendez.

Donc dans dix jours, on passe au mot du mois d’octobre et c’est le mot toilette, au singulier comme au pluriel, dans des déclinaisons classiques ou à inventer. Dans tous les cas, faites vous plaisir, participez et pour cela, c’est simple, les règles sont là.

En attendant, le moulin n’aura guère inspiré. Cinq participations… c’est dommage. On va vers le four alors que le mois d’août avait, lui, bien marché. Mais il est encore possible de participer, le rideau sera tiré le trente au soir.

Pour finir, on attaque avec le mois d’octobre le dernier trimestre de l’année et aussi celui de ce jeu en tout cas sous cette forme alors, profitez en!

rappel des prochains mots

Sujet d’octobre 2016 : toilette
novembre 2016 : verre
Et enfin le mot de décembre 2016 : fin

Bientôt l’automne, de belles balades photographiques à tous

Un sacré moulin!

201608202

Une Cadillac Eldorado 1968 croisée en Haute Loire. Le modèle 1968 marque un tournant dans la production de véhicules de luxe de la marque : traction avant, phares rétractables et le moulin: 375 chevaux pour 7.7 litres, pas la consommation, la cylindrée. La consommation on en parle pas, disons simplement qu’avec la consommation au 100 kilomètres j’en ferais 1000 avec mon diésel HDI et avec trois fois moins de CV.

Commentaire et photo : Bokey Shutter —- (galerie Flickr)

Appareil : Zeiss Ikon Ikonta 521
Film couleur transféré en n&b

Moulin à sensations

201608201

Les américains parlent de « Good vibrations »

Populairement dénommé « moulin », les moteurs de nos véhicules d’aujourd’hui sont associés, dans la culture collective, et par filiation, aux moteurs hydrauliques de nos aînés…
Quelques infos : https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_hydraulique

D’autres sensations pendant 26 minutes, pour les plus anciens qui se souviennent!
https://www.youtube.com/watch?v=axs7w6lFnpI

Commentaire et photo : Franville

Mamiya press, Foma 100, XTOL, Foma 131

Septembre, le choix du moulin

Nous voici le premier septembre. Août est derrière nous et le bateau aussi.Finalement la participation fut bonne et nous sommes quinze a avoir proposé notre vision du bateau avec quelques belles images. Je suis un peu confus d’avoir concentré les dernières sur la toute fin de mois mais ces trois dernières semaines, je n’avais pas réellement de borne wifi à portée de clavier.

Comme d’habitude, chacun est ici remercié de sa contribution et j’espère que nous serons autant sinon plus à nous laisser aller sur le moulin.

Le moulin est assez facile, des petits à vent ou des gros hydrauliques et même si on ne veut pas sortir de chez soi, il doit bien en avoir un au fond de la cuisine. Et puis, il y a d’autres déclinaisons possibles. A vous de nous proposer la votre.

Première photos lundi

En attendant, il reste de belles journées pour de belles balades photographiques