Juillet, c’est toute la musique que l’on aime

Et nous voici en juillet. Ici, comme d’habitude le temps est à la pluie. A croire que quelque part il y a un chef d’orchestre qui dirige tellement mal ses musicos que fusent les fausses notes et tombent des tringles.

Le temps est à la pluie, profitons en pour nous enfoncer dans les salles de spectacle, dans les bars un peu branchés voir dans le métro, à la recherche de lieux insolites où s’épanouit la musique qu’elle soit l’œuvre de professionnels ou d’amateurs. Le 21 juin était sa fête, ici, juillet sera son mois maiiiiis, en photo, en musique aussi si l’on veut mais en appui d’une photo.

Le mois de juin est fini. Mois très moyen au point de vu temps. Au point de vue participation sur le mot lavoir aussi. C’est comme ça. Pourtant il y avait des sujets variés sur le thème et c’est dommage de ne pas avoir eu une photo du lavoir des Chavannes par exemple. Ce fut le plus grand d’Europe en son temps et sa conservation pas vraiment assurée. Trop loin pour moi sinon je tentais l’image.

Bref, 8 participations. Souhaitons au mot « musique » plus de succès mais pour cela, envoyez vos images, ça part plutôt mollement.

En attendant, comme d’habitude, merci à tous, contributeurs mais aussi visiteurs et pour ces derniers, le rappel que c’est ouvert à tous et leur participation la bienvenue.

Première photo, Lundi.

Bonnes photos et bonnes vacances à ceux qui sont de juillet.

Le lavoir a-t’il un avenir

201606291

A Paris, c’était pas gagné de trouver quelque chose sur les lavoirs. Il y a bien une façade d’ancien lavoir dans le 12ème mais bon. J’avais jeté mon dévolu sur une laverie automatique du 4ème dont le nom est « Lavoir du IV » mais là aussi, bon. Après ça,je suis tombé dans le 18ème sur ce truc qui semble un peu en déconfiture. Il doit son nom si j’ai bien compris à sa situation d’ancien lavoir.

Commentaire et photo : Victor Larue

Speed Graphic, 127mm, Provia 4×5 recadrée, Epson 4990

Faites de la musique

Nous voici le vingt juillet. Il est même bien entamé. Que voulez vous, je ne l’ai pas vu venir.

Et bien demain, c’est la fête de la musique, celle qui permet à n’importe qui de se laisser aller. Les bons comme les mauvais. Les bons avec le plaisir du travail bien fait et la reconnaissance des contemplateurs, les autres avec le plaisir de s’être fait plaisir et d’avoir arrêté le temps d’une mesure le pas du promeneur. On peut s’installer au coin d’un bloc avec son saxo ou si on a du muscle ou des copains dévoués descendre son piano du cinquième à devant son porche en espérant que les copains seront indulgents avec les fausses notes parce que si c’est pas le cas, l’instrument risque d’avoir du mal à regagner son antre.

Voila, la musique, c’est le résultat, l’instrument, ben… le vecteur. C’est comme pour la photo en gros et c’est le moment pour en profiter et sortir l’appareil. Se faire plaisir en pratiquant. Se faire plaisir et faire plaisir en montrant.

Vos photos sont donc attendues dès maintenant pour mise en ligne début juillet. Tout le monde est invité, les piliers de bar comme les consommateurs occasionnels. Les règles du jeu sont . Elles n’ont pas changé.

Le mois du lavoir court encore jusqu’au trente. Malgré toute la flotte qui est tombé et qui a dû le remplir, il n’a pas motivé, c’est dommage. Il est encore temps de participer si l’inspiration vous venait tout à coup.

Décembre 2016 sera le mois du mot fin.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet de juillet 2016 : musique
août 2016 : bateau
septembre 2016 : moulin
octobre 2016 : toilette
novembre 2016 : verre
décembre 2016 : fin

Bonne fête de la musique. c’est une journée qui s’écoute, qui se boit, qui peut bien sur se photographier. Une journée de plaisir quoi!

Juin, le lavoir, c’est le moment de l’avoir,

Et surtout de nous le montrer. Nous voici en juin, sous une pluie battante. Les fossés sont pleins d’eau et du coup, les lavoirs doivent déborder.

Ce mois-ci nous allons être bucoliques et nos pas nous guider principalement dans les campagnes, du moins j’imagine car c’est là que bien souvent se cachent ces petites constructions aujourd’hui souvent oubliées, dans les campagnes ou dans les villages. En ville ou en zones industrielles, c’est plus rare mais ça se trouve aussi. À vous de nous faire des propositions et d’essayer de ne pas rester trop conventionnels. Pour ma part, j’ai pas trop bosser le sujet mais il reste vingt-neuf jours pour trouver quelque chose, rien d’insurmontable.

Le mois de mai ne devait apparemment pas être un mois de foire et pourtant il y avait de quoi faire mais c’est ainsi. Nous avons été neuf à participer. Chacun est ici remercier.

Pour en revenir au lavoir, première photo vendredi, mais si votre projet est prêt, ne tardez pas trop à l’envoyer, je n’ai pas encore reçu grand chose.

En attendant, bonnes balades photographiques

Au tour du lavoir

Nous voici le vingt du mois. C’est le moment de commencer à se pencher sur le mot du mois prochain. « Lavoir »… le mots est assez parlant et comme il nomme une construction assez courante et présente dans un grand nombre d’endroits, il doit pouvoir inspirer un maximum des participants habituels ou occasionnels de ce jeu. Donc, faites vos jeux, même si quand on pense au lavoir, c’est d’abord à un village que l’on rattache le mot, il y a d’autres interprétations. À vous de nous les faire découvrir.

Pour ce qui est du mots « foire », le mois a été pauvre en propositions et c’est dommage car il y a sûrement des interprétations qui n’ont pas été abordées. Bref, ça foire un peu mais vous avez encore dix jour pour trouver une photo à nous proposer. Ça laisse même le temps de faire un cliché, de le traiter et nous en faire profiter.

Bon, décembre sera le mois du mot fin.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet de juin 2016 : lavoir
juillet 2016 : musique
août 2016 : bateau
septembre 2016 : moulin
octobre 2016 : toilette
novembre 2016 : verre
décembre 2016 : fin

Le printemps n’est pas vraiment là mais bonnes balades photographiques quand même.