Juin, le lavoir, c’est le moment de l’avoir,

Et surtout de nous le montrer. Nous voici en juin, sous une pluie battante. Les fossés sont pleins d’eau et du coup, les lavoirs doivent déborder.

Ce mois-ci nous allons être bucoliques et nos pas nous guider principalement dans les campagnes, du moins j’imagine car c’est là que bien souvent se cachent ces petites constructions aujourd’hui souvent oubliées, dans les campagnes ou dans les villages. En ville ou en zones industrielles, c’est plus rare mais ça se trouve aussi. À vous de nous faire des propositions et d’essayer de ne pas rester trop conventionnels. Pour ma part, j’ai pas trop bosser le sujet mais il reste vingt-neuf jours pour trouver quelque chose, rien d’insurmontable.

Le mois de mai ne devait apparemment pas être un mois de foire et pourtant il y avait de quoi faire mais c’est ainsi. Nous avons été neuf à participer. Chacun est ici remercier.

Pour en revenir au lavoir, première photo vendredi, mais si votre projet est prêt, ne tardez pas trop à l’envoyer, je n’ai pas encore reçu grand chose.

En attendant, bonnes balades photographiques

Au tour du lavoir

Nous voici le vingt du mois. C’est le moment de commencer à se pencher sur le mot du mois prochain. « Lavoir »… le mots est assez parlant et comme il nomme une construction assez courante et présente dans un grand nombre d’endroits, il doit pouvoir inspirer un maximum des participants habituels ou occasionnels de ce jeu. Donc, faites vos jeux, même si quand on pense au lavoir, c’est d’abord à un village que l’on rattache le mot, il y a d’autres interprétations. À vous de nous les faire découvrir.

Pour ce qui est du mots « foire », le mois a été pauvre en propositions et c’est dommage car il y a sûrement des interprétations qui n’ont pas été abordées. Bref, ça foire un peu mais vous avez encore dix jour pour trouver une photo à nous proposer. Ça laisse même le temps de faire un cliché, de le traiter et nous en faire profiter.

Bon, décembre sera le mois du mot fin.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet de juin 2016 : lavoir
juillet 2016 : musique
août 2016 : bateau
septembre 2016 : moulin
octobre 2016 : toilette
novembre 2016 : verre
décembre 2016 : fin

Le printemps n’est pas vraiment là mais bonnes balades photographiques quand même.

Mai, c’est jour de foire

Et oui, ce mois-ci, c’est tous les jours jour de foire.

La foire vous la voyez comme vous voulez,festive ou agricole ou de Paris, c’est ce week-end. Mais ça peut aussi être autre chose. La déclinaison du mot doit permettre des choses étonnantes, nous avons souvent eu de belles surprises.

Coté pratique, vous pouvez la voir en couleur ou en noir et blanc, en format carré, rectangulaire ou panoramique voire en rond. C’est votre choix et votre imagination qui fixent les limites. Juste une contrainte (en fait trois), c’est du format 120 minimum, c’est bien sur du film et c’est votre œuvre.

Pour le mois de l’usine, nous avons été douze à participer et les propositions ont été variées, avec quelques belles images. Comme d’habitude, chacun est ici remercié de sa contribution et comme d’habitude, il est rappelé aux visiteurs d’un soir que la participation est libre. la porte de l’auberge est ouverte jour et nuit, à chacun d’apporter de quoi faire la foire.

En attendant, nous sommes en mai, les beaux jours arrivent laissez vos appareils photos s’épanouir.

On fait bientôt la foire

Bon, certains la font tous les jours, ceux-là devraient trouver l’inspiration photographique.

Pour le moment, nous sommes le vingt du mois. L’usine continue de tourner mais les carnets ne sont pas pleins et les lignes tournent au ralenti. Le chômage technique guette mais comme ça tourne jusqu’au trente, il est encore temps pour les retardataires d’envoyer leur contribution. Je suis sur que des cheminements intéressants du mot n’ont pas été abordés et que certains d’entre vous ont en archives des choses à nous proposer.

Maintenant, vous pouvez commencer à nous faire part de votre perception du mot « foire » : agricole, commerciale, d’empoigne, comme vous voulez mais aussi festive. La photo de vous défoncé sous la table, ça marche si ce n’est le résultat d’une débâcle solitaire.

Comme d’habitude, c’est ouvert à tous même au passant d’un jour. Juste nécessaire de respecter les quelques règles du jeu. En gros, clichés issus de film de format 120 minimum.

Décembre 2016 sera le mois du mot fin.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet de mai 2016 : foire
juin 2016 : lavoir
juillet 2016 : musique
août 2016 : bateau
septembre 2016 : moulin
octobre 2016 : toilette
novembre 2016 : verre
décembre 2016 : fin

Bonnes balades photographiques