Avril, il faut que cela usine

Et voila, le mois déglingué, c’est fini encore que comme le mois d’avril, c’est le mois du mot usine, on risque de voir encore des trucs un peu déglingués. En attendant, pour ce mois de mars, nous avons été quatorze à participer avec quelques belles propositions. Comme d’habitude, tout le monde est ici remercié, les participants comme les visiteurs et bien évidemment ces derniers sont vivement incités à laisser leur perception photographique du mot du mois. Ici,c’est ouvert à tous.

Donc, nous voici en avril et quand on dit, il faut que cela usine, c’est aussi à prendre au premier degré et au premier degré, cela veut dire bosser sur le sujet car à ce jour, il y a encore peu de propositions. Pourtant, le sujet est vaste, du lieu à l’emploi, vue du point de vue du travailleur ou de celui de l’investisseur ou du démolisseur il doit y en avoir pour toutes les sensibilités Donc, n’hésitez pas, photo de circonstance ou archive, tout est recevable (sauf les formats inférieurs au film 120 bien sur).

Bon, le premier, c’est le jour du poisson mais comme personne n’a envoyé de photo d’une conserverie, la première photo est pour lundi.

En attendant, bonnes balades photographiques

Publicités

Le boulot à fournir, c’est pas la mine, c’est juste l’usine

Nous sommes le vingt, c’est le jour du printemps mais comme on a pas vu l’hiver, on s’en fout un peu, quoi que.

Les photos déglingués continuent à paraître. Si vous êtes un peu en retard pour poster la votre, ce n’est pas un problème. C’est ouvert jusqu’au 31, jour et nuit. On vient avec ce que l’on veut du moment que le format est respecté et puis le mot aussi, au minimum à la marge.

Dans dix jour, on se réveille à l’usine. Dedans, dehors, on l’apprécie, on la hait, elle est symbole de modernité ou d’oppression c’est comme on le ressent. Elle peut être déglinguée, là vous avez dix jour pour le mot « déglingué » ou un mois pour le mot « usine » c’est comme vous voulez mais pour participer aux deux, c’est deux photos.

Bien sur, à tout ceux qui s’arrêtent jeter un œil, si l’envie de participer vous prend, c’est fait pour. on est même pas obligé de revenir, c’est comme au bistro, on vient, on boit un coup, on laisse sa dîme sur le comptoir, on reviens juste si on repasse dans le coin, ou pas. Il n’y a même pas besoin de d’inscrire, on balance juste sa photo sous forme de fichier dans la boite mail avec deux ou trois mots et ça marche comme ça (le jeu a quand même une ou deux règles).

Bon, décembre sera le mois du mot fin.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet d’avril 2016 : usine
mai 2016 : foire
juin 2016 : lavoir
juillet 2016 : musique
août 2016 : bateau
septembre 2016 : moulin
octobre 2016 : toilette
novembre 2016 : verre
décembre 2016 : fin

Bonnes balades photographiques, c’est quand même le printemps.

Concession Renault de Sidi Ifni

201602281

Lors d’un voyage au Maroc, de passage à Sidi Ifni, charmante bourgade balnéaire sur l’Atlantique, je tombais sur ce garage au top du modernisme. Je demandais l’autorisation d’immortaliser cette magnifique épave et je discutais avec le chef d’atelier. Il me narra l’histoire de la voiture, un vieux marocain, ouvrier en France, prenait sa retraite dans son pays natal et il avait acheté avant de rentrer pour une bouchée de couscous cette 4L donnant pour mission au mécano d’en faire une voiture neuve. Connaissant l’habileté de ces gens, je ne doute pas qu’elle soit à présent passée de l’état de déglingué à celui de concours et qu’elle fera encore des milliers de kilomètres sur les routes défoncées du sud.

Commentaire et photo : Bokey Shutter —- (galerie Flickr)

Fait au Rolleiflex Automat sur de la Portra

Déglingué … ou pas?

201602181

Bateau à touristes sur le canal de Brienne, le plus beau de Toulouse d’après certains…
Ce mot est également un ancien terme de marine!

un site: https://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_de_Brienne

Un terme de marine : https://books.google.fr/books?id=Pi8wQTpjJ34C&pg=PT6074&lpg=PT6074&dq=deglinguer+terme+de+marine&source=bl&ots=muiBa8wpQv&sig=D6Ynbh-PISx1rBNeCE3R5A79rgE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwimjuLvnPTKAhVLAxoKHTptDOoQ6AEISjAH#v=onepage&q&f=false

Batterie déglinguée, mais quel talent !!!!! : https://www.youtube.com/watch?v=FqJdzYY_Fas

Manifestation exotique déglinguée : https://www.youtube.com/watch?v=WlG2xN4ef3Y

Commentaire et photo : Franville

Mamyia Press – Tmax400 – Xtol stock et Foma 311 – début de virage sélénium Ilford puis finition sélénium Rollei pour la photo du haut et inversement pour la seconde.

Mars, le mois déglingué

Nous voici en mars, mois de la déglingue. Attention, déglingué n’est pas synonyme de dégradation encore que pour certains si. Bien que tous se déglingue pour les déclinistes, en principe, je voyais le mot s’appliquer à un objet, une machine, un bidule bref un truc qu’on bousille par inadvertance qui se casse inopinément , qui fonctionne juste le temps de l’acheter surtout que nous avons déjà traité le mot dégradation mais bon, votre perception du mot sera la notre.

Encore une fois, le terrain est vaste. A vous de nous étonner et comme d’habitude, la maison est ouverte à tous vents, chacun peut y venir, s’y installer en déballant ses propres provisions, l’image qu’il offre quoi et si vous n’avez pas encore d’idée, il vous reste une vingtaine de jour pour vous surpasser

Février a montré un temps particulièrement déglingué c’était pour nous mettre en ambiance mais février était aussi le mois du mot liberté, nous avons été treize à participer, nous aurions pu mieux faire mais c’est pas mal et vous nous avez proposé des belles images. Comme d’habitude, chacun est ici remercié participants comme visiteurs.

Première photo demain

Bonnes balades photographiques

La liberté malmenée mène à la déglingue

Nous sommes le vingt février. Il est toujours temps de faire des propositions sur le mot « liberté » mais ne tardez pas trop. Ce mois-ci l’auberge ferme à 29. Et oui, février est un mois qui prend des libertés avec le calendrier. Nous avons vu jusqu’à présent des choses intéressantes mais si le mois était à ma surprise bien parti, la liberté a l’air de s’essouffler aussi, si vous hésitiez et bien, n’hésitez pas, participez!

Nous allons doucement vers le mois du mot « déglingué ». Il est d’actualité, tout fout le camp, tout se détraque même les saisons. Attention, nous avons traité en novembre le mot dégradation ce n’est pas tout à fait la même chose et puis honnêtement, je ne fais pas trop gaffe à la succession des mots et des fois, je peux retenir des sujets pas trop éloignés.

Donc, c’est parti pour vos envois, attendus avec impatience. Encore une fois, c’est ouvert à tous même au visiteur d’un soir du moment qu’il amène de quoi régaler.

Décembre 2016 sera le mois du mot fin.

Rappel des mots des prochains mois :

Sujet de mars 2016 : déglingué
avril 2016 : usine
mai 2016 : foire
juin 2016 : lavoir
juillet 2016 : musique
août 2016 : bateau
septembre 2016 : moulin
octobre 2016 : toilette
novembre 2016 : verre
décembre 2016 : fin

Bonnes balades photographiques