Goudron bio-dégradable

201510031

Photo : Emmanuel Bigler

Hasselblad – distagon 50 – film négatif couleur Kodak Ektar 100 – scan sur Fuji frontier

Publicités

4 réactions sur “Goudron bio-dégradable

  1. RE

    En même temps, je me souviens d’une expérience qu’Emmanuel avait diffusé sur GP qui prouvait que le goudron n’était pas un solide mais plutôt un liquide. J’ai longtemps recherché, en vain, ce lien ou il s’agissait de goudron qui passait au travers d’un entonnoir; et cette expérience durait depuis des années déjà.
    a+
    franville

  2. Une fois n’est pas coutume, on prouve par cette image la supériorité de la Nature sur l’Homme.
    J’ai toujours été impressionné par la capacité de certaines plantes, comme les pissenlits, à percer le goudron.
    L’autre idée est qu’il y a des dégradations qui sont parfaitement positives pour l’environnement ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s