Château d’hier, Château d’aujourd’hui

201308201

Photo : Jean-Paul Mahé

Sinar Norma 13X18, chassis modifié 6X17*, G-Claron 9/150 mm, Kodak technical pan, tirage scanné.

*On dit plutôt 6X17 que 6X18 comme je l’avais indiqué pour une image précédente (J-P M).

Publicités

9 réactions sur “Château d’hier, Château d’aujourd’hui

  1. C’est peut-être juste un peu dommage d’avoir coupé les pieds des passants. N’aurait-il pas été préférable d’attendre qu’ils soient passés ? C’est bizarre, aussi, ces contre-fuyantes. Même en utilisant un demi-châssis, sur le dépoli on doit pouvoir corriger les verticales.

    Je sais, je suis chiant, on me l’a déjà dit.

    Amicalement,

    Armand

    • Concernant les pieds coupés des passant, c’est sûr que je ne peut pas être plus précis avec un cadre marqué au feutre sur dépoli et de nouvelles glissières en carton collées par mes soins dans un châssis 13X18.Je suis même assez contant d’avoir réussis à les fixer aussi horizontales.
      Mon problème était plutôt les voitures car la route est assez fréquentée; pas de voitures ni de passants sur une telle longueur: je n’étais pas à la bonne heure ou à la bonne saison.
      Ou voyez vous des verticales à corriger? en grossissant l’image les murs de l’immeuble sont parallèles au cotés de mon écran et les planchers au bas, ou alors mon écran est un trapèze!

      • Effectivement, les verticales sont bien verticales. Mais j’y vois comme une illusion d’optique, comme si, en exagérant, le haut de l’immeuble était plus large que son assise.

        • Je vous accorde un poil d’inclinaison vers la gauche, 15 cm (mesure réelle) sur toute la longueur de l’immeuble: ce n’est pas encore la tour de Pise.

      • Ahahah ! c’est un lieu que je connaissais mais je n’arrivais plus à le situer ; dans un premier temps, j’ai même pensé à Dieppe quand cela m’est brusquement revenu. Bon, et bien voilà une photographie que je ne ferai plus ! :-)))
        Mais peut-être que si quand même. J’avais même envisagé un cadrage vertical afin de prendre le ciel à témoin ! Par contre, j’apprécie beaucoup ton cadrage au ras du pied des bâtiments, moi qui viole aisément toutes les règles d’usage, je ne l’aurais sans doute pas fait. Bravo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s